Salut Caroline, quel beau bijou tu portes au cou. C'est nouveau ? Il est éclatant. Cela te va à ravir et c’est très féminin. Oui Leen c’est nouveau ; c’est la plus récente création du bijoutier de ma rue. Et de plus, il est en or 18 carats ; j’en suis très satisfaite. Il est facile à porter. Tous les hommes me regardent.

Il vaut cher ? Plutôt oui ; mon mari et moi avons économisé un certain temps pour pouvoir l’acheter ; après réduction, nous l’avons payé environ 3.400 euros. C’est le bijoutier qui m’a rassurée ; l’or c’est toujours de l’or ; il garde sa valeur. Je n'économise pas pour quelque chose qui n'a pas de valeur. Pas si bête !

Caroline, je suis entièrement de ton avis. Tu veux un bijou qui soit beau et durable et c’est pourquoi tu préfères l’or. Oui Leen ; mon mari et moi sommes du même avis, et plus tard, ma fille pourra le porter elle aussi. 

Caroline, puisque vous épargnez pour acheter un bijou en or, pourquoi n’économiseriez vous pas pour acheter des pièces d’or ? Car le bijou de 3.400 euros ne vaudra peut-être plus que 2.000 si vous le vendez ; vous n’en tirerez que le prix de l’or.

Tu es folle Leen ? Acheter des pièces d’or, et qu’est-ce que j’en ferais ? Et parlons du cours de l’or ! Le cours peut monter ou descendre ; je ne suis pas une spéculatrice. Je préfère un livret d’épargne; ça au moins c’est sûr.

Laissons là la conversation entre Leen et Caroline.

La morale de l’histoire est qu’en matière de bijoux en or, les gens les achètent sans problème. Mais quand l’or prend une autre forme, comme par ex. des pièces, les gens sont tout d’un coup plus réticents. Les gens achètent des bijoux alors qu’ils savent que dès l’achat ils subissent une grosse perte (TVA + marge bénéficiaire du vendeur). 

J’espère qu’avec cet exemple j’ai pu démontrer combien tout ceci était subjectif. Acheter de l’or (sous la forme de bijoux), à perte, se fait apparemment plus facilement que d’acheter des pièces d’or (avec un potentiel de gain). Qu’en pensez-vous vous-même ? Combien de gens connaissez-vous qui achètent des bijoux et combien des pièces d’or ?

J’aimerais ajouter, à l’intention de nos lectrices, que je n’ai pas voulu me montrer misogyne ; les bijoux sont davantage destinés aux dames qu’aux messieurs.